Certifications & Classifications

Les armoires de sécurité et des coffres forts sont testés aux normes de qualité EN 14450 et EN 1143-1/2.

Norme EN 14 450

Cette norme sert à répartir les coffres et les armoires fortes en dessous de la résistance 0. Pour une distinction claire ils sont divisés en 2 niveaux de sécurité donnant chacun une indication de la valeur assurée du contenu.

  • Classe & Indication de valeur du contenu 
    • Security Level S1     € 2 500
    • Security Level S2     € 5 000

Norme EN 1143-1

Coffres-forts suivant EN 1143-1 sont divisées en différentes classes, chaque classe correspond à une indication de la valeur du contenu

  • Classe & Indication de valeur du contenu 
    • 0                                     € 12 500
    • I                                      € 25 000
    • II                                     € 40 000
    • III                                    € 75 000
    • IV                                   € 110 000
    • V                                    € 150 000
    • VI                                   € 225 000

Norme EN 1143-2

Norme spécialement conçue pour les coffre de dépôt de fonds, elle a les mêmes classes et indication de la valeur du contenu que EN 1143-1.
En pratique le coffre de dépôt ayant le plus haut grade, est certifié à la classe D IV


En résumé

NormesArgent liquideObjets de valeurs
EN 14450 S12.500 €5.000 €
EN 14450 S25.000 €9.000 €
EN 1143-1 Classe 07.000 €14.000 €
EN 1143-1 Classe I10.000 €20.000 €
EN 1143-1 Classe II25.000 €50.000 €
EN 1143-1 Classe III45.000 €90.000 €
EN 1143-1 Classe IV75.000 €150.000 €
EN 1143-1 Classe V125.000 €250.000 €
EN 1143-1 Classe VI250.000 €500.000 €
EN 1143-1 Classe VII ou supérieureà convenir avec votre assureurà convenir avec votre assureur
Valeurs données à titre indicatif

Tests effractions

Les tests se font dans des laboratoires spécialisés et accrédités. Toutes ces instructions sont affilées de l’ESFG (European Fire and Security Group) et utilisent les mêmes méthodes, le même appareillage et les mêmes procédures. Les différents laboratoires sont:

  • CNPP "Centre National de Prévention et Protection" en France
  • Istituto Giordano en Italie
  • SBSC "Svensk Brand & Säkerhets Certifierung" en Suède
  • VdS "Vertrauen durch Sicherheit" en Allemagne
Le fait que toutes ces institutions travaillent ensemble, échangent leur expérience et indiquent les nouveaux dangers nationaux augmente la qualité des tests et facilitent l’ajoute d’éléments nouveaux aux normes qui existent. Ils ont ainsi développé à court terme une nouvelle classe pour les ATM (automates de banque) pour parer aux nombreuses explosions par le gaz

Avant de tester un nouveau coffre les plans en sont étudiés et les remarques éventuelles sont communiquées au fabricant qui peut ainsi adapter son projet. Après approbation des plans le constructeur doit fournir deux modèles. Le test consiste en la formation de deux ouvertures dans le coffre. Une petite de 100 x 100 mm qui constitue un accès partiel (partial access) et une plus grande ouverture de plein accès (full access). Chaque classe de résistance à l’effraction correspond à une quantité d’unités de résistance (resistance units). La classe 3 par exemple correspond à 80 RU pour l’accès partiel et 120 RU pour l’ouverture de plein accès.

Chaque outil possède un coefficient d’outil qui est introduit dans une formule. Seul le temps effectif que l’outil entre en contact avec le coffre est porté en compte. Les personnes qui exécutent les tests peuvent utiliser autant d’outils qu’ils jugent nécessaire. Le test se fait, après étude de la fabrication, sur le point le plus vulnérable du coffre. On contrôle aussi si la construction est conforme au plan de fabrication. Lorsque les tests des coffres sont positifs ceux-ci sont certifiés. Cela se fait par un organe accrédité pour la certification, en pratique il s’agit souvent du laboratoire lui-même ou de l’ECB-S.

Après cet examen le fabricant est contrôlé à l’improviste plusieurs fois par an. De plus il est tenu à la norme ISO 9001 pour les systèmes de qualité.